Wp/bbj/Art-culinaire1

From Wikimedia Incubator
< Wp‎ | bbj(Redirected from Wp/bbj/art-culinaire1)
Wp > bbj > Art-culinaire1


Art culinaire

[Modifier]


Retour à la page

pɔ̌ pûa cʉ’ná’(Taro sauce jaune)[edit source]

Le taro à la sauce jaune, appelé « Pɔ̌ », est un plat qui vient en tout cas de la grande zone ouest camerounaise. Le taro est un tubercule de la famille des aracées (comme le macabo), que l'on pile au point d’obtenir une pâte grisâtre. On le déguste alors avec la fameuse sauce jaune qui est faite à base d'huile de palme et d'un mélange d'une dizaine d'épices. Ce sont ces épices qui donnent cette odeur toute particulière à la sauce. Le plat s'accompagne aussi de viande, de poisson fumé, de champignon, etc. Un met qui ne se partage pas n'importe comment. Allons voir comment il est cuisiné.
Ingrédients (pǒ stə nə̂ nɛ́) :
• 3kg de taro
• 1kg de viande ou du poisson fumé ou encore des champignons
• 0,5l d'huile de palme.
• 1 litre d'eau.
• Des condiments secs écrasés
• Sel.
• Du vinaigre traditionnel.
Préparation (nə̀ nɛ̀)
1. Laver le taro et cuire
2. Tremper les condiments et les écraser
3. Chauffer l’huile de palme dans une casserole pendant quelques secondes
4. Remuer à l’aide de la main pendant quelques minutes
5. Verser le vinaigre traditionnel et remuer jusqu’à ce que la couleur soit jaunâtre
6. Verser les condiments écraser et vérifier l’assaisonnement
7. Piler ensuite le taro dans un mortier
8. Dresser cette pâte grisâtre dans une assiette et la servir

msɛ̌ pfu (Couscous mais avec du cuir)[edit source]

msɛ̌ pfu ...

pǔm’sɛ́ mkó (Pilé de maïs aux haricots noirs)[edit source]

Originaire de la région de l'Ouest, cette recette est simple, économe, nutritive, facile à faire et très peu connue.

  • Ingrédients (pǒ stə nə̂ nɛ́) :

• 700g de haricot noir
• 1kg de graine de maïs sec
• 700ml d'eau
• 0,5l d'huile de palme
• Sel
• Piment

  • Préparation (nə̀ nɛ̀):

1. La veille, trempez les haricots dans un grand volume d'eau et laissez ainsi pendant 6h minimum. (Faites le avant d'aller au lit pour une cuisson plus évidente et plus aisée le lendemain).
2. Le lendemain, rincez les et faites les cuire dans une casserole en les couvrant largement d'eau et Pendant ce temps, faites écraser les graines de maïs à la machine
3. Ecrasez le piment et réservez
4. Déverser la farine de maïs dans un récipient, y ajouter un peu d'eau et de l'huile. Remuer jusqu'à obtention d'une pâte ni trop lourde, ni trop liquide et homogène.
5. Ensuite, emballer dans des plastiques ou des feuilles et déposer sur les haricots afin qu'ils cuisent ensemble
6. Lorsque les haricots et le maïs sont cuits, essorer les haricots, les égoutter et les rincer.
7. Se servir par la suite d'une casserole ou d'un mortier que vous posez sur un endroit stable et maintenez fermement 8. Y verser les haricots et le maïs. Et, à l'aide d'un pilon ou d'une spatule, pilez délicatement l'ensemble en y introduisant le sel et le piment précédemment réservé, ainsi que l'huile si besoin s'en faut.
9. Justifiez progressivement l'assaisonnement et servir chaud.

kə̂kɔ̀m (Le Koki)[edit source]

  • Ingrédients (pǒ stə nə̂ nɛ́) :

• 500 g de haricots blancs.
• 2 piments.
• 30 cl d'huile de palme.
• 1/2 litre d'eau.
• Des feuilles de bananier ou papier ou boite d'aluminium.
• Sel.
• De la ficelle.

  • Préparation (nə̀ nɛ̀):

1. La veille au soir, faites tremper les haricots blancs dans une grande quantité d'eau.
2. Le lendemain, frotter les haricots les uns contre les autres pour enlever la pellicule blanche, puis vider l'eau.
3. Tapisser le fond d'une casserole à fond épais avec quelques feuilles de bananier débarrassées de leur nervures centrales (ou le papier alu) et versez y un litre d'eau. Faire chauffer.
4. Faire tiédir l'huile de palme. Pendant ce temps, écraser les haricots avec le piment.
5. Délayer la pâte obtenue avec la moitié de l'huile.
6. Quand la pâte a absorbé toute l'huile, verser l'huile restante, mélanger et saler.
7. Ajouter la moitié de l'eau petit à petit et remuer cette pâte pendant 5 minutes.
8. Ajouter le reste de l'eau et remuer jusqu'a l'obtention d'une pâte lisse et liquide.
9. Verser la pâte de Koki dans les feuilles de bananier, attacher avec la ficelle, ou verser cette pâte dans le papier alu ou boite.
10. Faire cuire dans la marmite, tapissée de feuilles de bananier, pendant 2 à 4 heures.
11. Servir chaud accompagné de tubercules de manioc ou bananes de plantain.

pǔm’sɛ́ tʉ̀ (La tenue militaire)[edit source]

  • Ingrédients (pǒ stə nə̂ nɛ́):

• Farine de maïs
• Feuilles de taro
• Huile de palme
• Piment
• Sel
• Crevettes
• Des feuilles de bananier


  • Préparation (nə̀ nɛ̀) :

1. Déverser la farine de maïs dans un récipient, y ajouter un peu d'eau et de l'huile. Remuer jusqu'à obtention d'une pâte ni trop lourde, ni trop liquide et homogène.
1. Mettre les feuilles de taro découpées
2. Assaisonner et pimenter à volonté
3. Emballer dans des feuilles de bananier
4. Laisser cuire pendant 3 heures

Pǔm’sɛ́ bîyɛ́[edit source]

  • Ingrédients (pǒ stə nə̂ nɛ́):

• Farine de maïs
• Arachides
• Huile de palme
• Piment
• Des feuilles de bananier
• Sel
• Crevettes

  • Préparation (nə̀ nɛ̀) :

1. Griller la farine de maïs
2. Griller les arachides et écraser
3. Tourner la farine de maïs grillée avec un peu d’eau et d’huile
4. Mettre la pâte d’arachide
5. Assaisonner et pimenter à volonté
6. Emballer dans des feuilles de bananier
7. Laisser cuire pendant 2 heures

cǔ’ mtɔ́m (Les pommes pilées)[edit source]

  • Ingrédients (pǒ stə nə̂ nɛ́):

• Pommes de terre
• Haricot rouge ou noire
• Huile de palme
• Sel et piment

  • Préparation (nə̀ nɛ̀) :

1. Eplucher les pommes et les laver.
2. Préparer le haricot et le mettre dans une passoire
3. Mettre sur le feu une marmite.
4. Faire chauffer pendant quelques secondes un peu d'huile de palme. 5. Mettre la moitié de l'oignon découpé finement.
6. Verser les pommes et fermer.
7. Tourner après une dizaine de minutes et fermer.
8. Saler et pimenter à volonté.
9. Verser dans un mortier et piler
10. Verser le haricot et piler,
11. Servir chaud

tàm kədé (La banane malaxée)[edit source]

  • Ingrédients (pǒ stə nə̂ nɛ́):

• Banane non mûre et de préférence immature,
• Arachides,
• Poissons fumés,
• Cube (au choix),
• Huile de palme,
• Persil, Céleri,
• Piment, Sel,
• Njinja (Gingembre),
• 1 gros oignon,
• Ail.

  • Préparation (nə̀ nɛ̀) :

12. Laver les bananes et les éplucher.
13. Mettre sur le feu une marmite.
14. Faire chauffer pendant quelques secondes un peu d'huile de palme.
15. Mettre la moitié de l'oignon découpé finement.
16. Ajouter les bananes et de l'eau.
17. Faire bouillir une dizaine de minutes et y ajouter le mélange écrasé d'arachide, d'ail, de gingembre, d'oignon, de persil et de céleri.
18. Saler et pimenter à volonté.
19. Nettoyer le poisson fumé et l'incorporer, ainsi que les cubes,
20. Laisser cuir et servir.

bâp gù bə pû tò (Poisson braisé)[edit source]

  • Ingrédients (pǒ stə nə̂ nɛ́) :

(Pour 4 personnes)
• 4 poissons de votre choix
• 150 gr d'oignons
• 150 gr de tomates fraîches
• 50 gr persil en branche
• 30 grains de djansang
• 30 gr céléri en branches
• 20 gr de gingembre
• 5 piments rouges
• 3 gousses d'ail
• 2 dl d'huile d'arachide
• sel et poivre

  • Préparation (nə̂ nɛ̀) :

1. Ebarbez, videz, lavez les poissons. Réservez.
2. Sur une plaque, écrasez tous les ingrédients (piment rouge, oignons, ail, tomates fraîches, céléri en branches)
3. Dans une petite casserole, mettre de l'huile à chauffer et frire les ingrédients écrasés environ 20 minutes. Salez, poivrez et réservez.
4. Assaisonnez les poissons sur les faces et les enduire légèrement d'huile. Les braiser sur une braisière ou sur un barbecue, cuire chaque face environ 15 minutes en badigeonnant régulièrement, à l'aide d'un pinceau, les poissons avec une partie des ingrédients écrasés.
5. Dressez les poissons sur un plateau ovale et décorez de branches de persil Servir la sauce piment à part. Accompagnez de bâton de manioc ou de miondo (Manioc emballé dans des feuilles de bananiers ou encore avec du plantain frit).

kɔ̂drè (Le Kondré)[edit source]

  • Ingrédients (pǒ stə nə̂ nɛ́) :

• 500 g de viande de bœuf
• 250 g de tomates
• basilic + céleri
• quelques grains de poivre sauvage
• 20 g d’ail
• 50 g de gingembre
• 3,5 cl d’huile de palme • 2,500 kg de plantains
• persil
• 2 piments
• 4 feuilles de gingembre
• 10 g de mélan
• 2 oignons

  • Préparation (nə̂ nɛ̀) :

1. Ecrasez finement tous les condiments : tomates, persil, basilic, céleri, pèpè, piments, ail, gingembre, 1 oignon et le poivre sauvage.
2. Coupez finement 1 oignon et réservez. Epluchez les plantains dans une grande cuvette d’eau et réservez. Coupez la viande en petits cubes, lavez-la et faites égoutter. 3. Mettez 35 cl d’huile de palme dans une casserole. Dès qu’elle est chaude, versez-y l’oignon émincé ainsi que le sel, mélangez un peu et versez les condiments écrasés, la viande lavée et égouttée, les feuilles de gingembre ainsi que les plantains épluchés.
4. Couvrez largement d’eau et laisser cuire pendant 3 h 30min.

Fotso.jpg
Carte ghomala.jpg
Alphabet Ghɔmálá'
Un exemple de Chefferie Binam