Wb/pcd/Tchuisine picarte/Watieu battu

From Wikimedia Incubator
< Wb‎ | pcd‎ | Tchuisine picarteWb > pcd > Tchuisine picarte > Watieu battu
Jump to navigation Jump to search

Pour chés gins éq sont des becs chucrès, vlo ène boène érchette ed watieu.

Pour tamiquer un watieu battu, i feut =

Echs inguerdyins pour 8 parsonnes[edit]

  • 250 g éd frène,
  • 6 gannes d'us (warder ch’blank à pèrt),
  • 1 u intier,
  • 30 g d' gé frèche éd boulindger ( trinte granmes éd pore à lver ),
  • 5 g d' fin sé ( eune tchuillére à cafè d’sé ),
  • 75 g d' chuque in poude ( troés tchuilléres à soupe éd chuque in poude ),
  • 175 g d' bure ( chint soéchante-tchinze granmes éd bure ),
  • un robot d'tchuisine.

Ecmint qui feut foaire[edit]

  • aplacher l' frène dins eune gate pi foaire un treu au mitan ;
  • métte éddin chés gannes d'us pi l' u intier ;
  • débatcher el gé frèche éd boulindger aveuc 10 cl d'ieu tiède - érquértcher (dins l' pate, o rajoute l' pore à lver) ;
  • érquértcher chu chuque, éch sé. touiller aveuc ch'robot ;
  • laicher dépousser à couvert, dins un indrouot tiède dousqu'à avouèr la pate doube in volume ;
  • érquértcher ch' beurre (i feut qu’i fuche fondu dvant) ;
  • touiller tout insanne, in battant granmint aveuc ch'robot ;
  • dins ène gate, o bot in nèges chés blanks d’u qu’oz a wardé. érquértcher dins l' pate. Erbatte dins ch'robot. Quante al s’décolle tout seu, est prét ;
  • laicher dépousser dins un indrouot tiède, arcouvert d'un échu-main ;
  • quant l' pate al o doublé in volume, prinde un mourle éspécial à wattieu battu ;
  • el blasser aveuc du bure ;
  • métte chop pate din ch’mourle pi laicher lver pré d’vo four in arcouvrant ch’mourle aveuc un torchon ;
  • attinde qu’al fuche élvè dousqu’à rase ;
  • inforner durant inviron trinte minutes à four prékeufé à 180°C ;
  • quante est tchuit, attinde chonq minutes qu’al rfrédiche un molé. Démouler ch’watieu.

Variantes[edit]

Notes[edit]

  • Site deul Confrerie-gateau-battu-watieu-battu, 80100 Advile
  • " O voleu ti du watieu battu ? " , pache 22, Ch’Lanchron nº66 (novimbe 1996) - ch'est un artike édseur l’origine dech nom "battu". Dès ch' XVIème sièke, à Lambercourt, villache du Vimeu, Djiyôme éd Bours, ch' seigneur, il avoait ch' privilège d'archuvoér éd ses sujés « un watieu doré d' blanke frène ».

Loyens[edit]

Eutes prodjets[edit]